Contre la réforme des retraites, poursuivons l’action !

vendredi 10 janvier 2020

La journée du 9 janvier a encore montré la détermination des personnels. Les effets de manche des ministres ne changent rien. Tout le monde a bien compris que la réforme des retraites portée par le gouvernement est inégalitaire et ne vise à terme qu’à baisser le niveau des pensions.
La mobilisation s’enracine, la colère est réelle et la défiance est profonde. À la contestation du projet de réforme des retraites s’ajoutent les problèmes engendrés par le management, l’alourdissement de la charge de travail, les problèmes de la réforme du lycée.
Il faut poursuivre et amplifier les actions. Depuis le début de la semaine, les mobilisations s’élargissent au secteur privé. Il est donc indispensable de maintenir un niveau d’action élevé pour gagner.

Pour cela, la FSU appelle :

  • à la manifestation à Blois samedi 11 janvier à 10h30. Départ du parc des expositions en direction du centre-ville.
  • à la grève le mardi 14 janvier, nouveau temps fort de mobilisations appelé par l’intersyndicale interprofessionnelle nationale. La manifestation partira depuis le parvis de l’Hôpital à Blois à 14h00.
  • à un forum à Blois place Louis XII le mercredi 15 janvier à partir de 14h00. Le film "La Sociale" de Gilles Perret sera diffusé avant des prises de parole et un concert de solidarité clôturera l’après midi.
  • jeudi 16 janvier : grève massive interprofessionnelle. - De 8h00 à 10h00, devant la DSDEN (Inspection Académique), rassemblement sous forme de petit déjeuner revendicatif. Les organisations syndicales y invitent les personnels de l’éducation nationale et plus largement tous les participants à cette journée. - A 14h00, rassemblement et manifestation départementale : Départ rue de la chocolaterie devant l’INSA Val de Loire. La manifestation rejoindra le centre ville, empruntera la rue du commerce vers le carrefour de la résistance et remontera jusqu’à la gare terme du parcours.

Le mouvement syndical a marqué des points et le gouvernement est acculé. Il doit faire des concessions. Les personnels de l’Éducation ont gagné la bataille de l’opinion sur la nécessité d’une revalorisation de leurs rémunérations. Poursuivons nos actions et nos campagnes pour nos retraites et nos salaires.

PDF - 123.5 ko
Communiqué interprofessionnel du 9 janvier 2020