Les retraités de la FSU 28 s’organisent !

lundi 18 mars 2013

Le 7 mars s’est tenue la première Assemblée Générale des retraités de la F.S.U .28.

Une quinzaine de syndiqués ont assisté à cette A.G. Deux responsables nationaux, Joël Chenet et Daniel Rallet avaient répondu à notre invitation et nous ont exposé à la fois l’historique de la Section Fédérale des Retraités de la F.S.U, et les dossiers importants sur lesquels elle travaille, en particulier celui des pensions, de la nouvelle réforme des retraites qui se prépare et sur le cadre politique (austérité) qui pèse sur les décisions et leurs conséquences. Enfin la question des relations avec les autres organisations ou syndicats de retraités a été abordée.
Sans chercher à résumer leurs interventions très riches et très denses, on peut mettre en avant deux points essentiels :

  • Par rapport à la période antérieure où dans notre champ de syndicalisation la situation des retraités était assez homogène, l’entrée dans la F.S.U de fonctionnaires territoriaux, de métiers nouveaux, de personnes ayant des carrières composites sous des statuts différents, la mise en œuvre des différentes réformes et leurs conséquences entraînent une multitude de situations individuelles, une grande complexité. Il nous faut donc mieux connaitre l’ensemble des problématiques pour à la fois mieux y répondre et aussi dégager la cohérence de l’ensemble.
  • Dans la situation de crise actuelle les retraités constituent une cible importante des attaques, d’autant plus qu’ils composent une catégorie très morcelée avec des individus souvent isolés. Après la réforme de 2010, celle qui se profile est présentée par le gouvernement comme incontournable et va accroître l’austérité. Les mesures doivent être à effet rapide et s’attaquent aux pensions déjà liquidées : désindexation des pensions par rapport aux prix, augmentation des prélèvements et taxes, gel du barème de l’impôt, menace sur l’abattement de 10%... Sortir de l’austérité par l’austérité est une illusion. Poursuivre dans cette voie nous fait entrer dans une période d’austérité durable et dans un cercle vicieux conduisant régulièrement à de nouvelles mesures toujours plus douloureuses.

Face à ces attaques et au cadre austéritaire dans lequel elles se situent, l’unité entre générations et l’engagement des retraités dans le syndicalisme aux côtés des actifs est essentiel. C’est à cet objectif que nous devons travailler : informer et débattre, élargir nos rangs, proposer des alternatives et engager des actions.

Il a également été décidé d’une enquête (voir document ci-dessous) qui va être envoyée à tous nos syndiqués. La diversité des situations des retraités de notre secteur peut apparaître et justifier une action plus dynamique à l’avenir pour contrer l’idée selon laquelle nous serions des privilégiés !

PDF - 451 ko
SFR-FSU 28 Enquête Retraités03-2013