Le 18 octobre : AG académique des retraités SNES

lundi 21 novembre 2011

Compte rendu de l’AG académique des retraités SNES Blois, le 18 octobre 2011

Une trentaine de retraités syndiqués au SNES venant des 6 départements de l’académie a participé à cette AG animée par Michèle Martin, responsable académique, et Bénédicte Vrain, de la section du Cher mais également co-secrétaire nationale de la catégorie des retraités SNES.

L’ordre du jour était copieux. Voici, en bref, les sujets abordés :

- les structures syndicales des retraités dans le SNES (S1, S3, S4) et dans la FSU (SFR départementales et nationale) et la fédération à laquelle le SNES adhère : la FGR-FP (sections départementales, régionales et nationale). Echanges pour parler des pratiques dans chacun des 6 départements et constat de la difficulté à être présent et agir dans toutes ces structures faute de militants. Il s’ajoute à cela les intersyndicales de retraités dont la FSU est toujours exclue au plan national mais présente et active dans les départements. Un petit point trésorerie a été rapidement traité entre les trésoriers départementaux.
Des stages sont organisés au plan national à Paris par le SNES (en direction des néo retraités et des futurs retraités les 12 et 13 janvier) et par la FSU (journées d’automne 30 nov-1er déc.).

- la FGR-FP a fait l’objet d’un long débat car depuis son précédent congrès, son avenir fait l’objet d’une réflexion, et il nous faut être très vigilants pour ne pas nous retrouver dans une situation qui s’apparenterait à celle que beaucoup de retraités ont connue avec la FEN. Le congrès FGR-FP de juin 2012 revêt donc une grande importance. Les retraités du SNES et des autres syndicats de la FSU adhérents à la FGR-FP auront donc à se réunir pour préparer leurs contributions avant les AG des sections départementales FGR-FP, en s’appuyant notamment sur les publications SNES et FSU nationales. Il faut faire face aux questions souvent posées dans nos réunions départementales : utilité de la FGR-FP ? Pourquoi militer dans cette association ? Sans doute une meilleure information des syndiqués est nécessaire et la circulation de l’information est à revoir.

- rappels de l’actualité : projet de loi de financement la Sécurité Sociale – point sur le dossier « perte d’autonomie ». Rappel de l’existence d’une pétition contre la taxation des mutuelles.

- Congrès SNES : Lorsque les pré-rapports seront portés à la connaissance de tous les syndiqués, les réunions de S1 permettront de réfléchir aux contributions possibles dans les différents thèmes. Mais, à l‘heure où numériquement, la place des retraités dans le SNES s’est largement agrandie mais où se pose aussi la question de la fidélisation des adhérents au moment du passage à la retraite, il nous faut réfléchir au bien fondé et à la nature d’un syndicalisme SNES pour les retraités. De la discussion, il est ressorti que la pensée des retraités fait partie de la pensée collective du syndicat, et leurs préoccupations doivent être prises en compte par le SNES. La présence d’un(e) retraité(e) dans les bureaux académiques et les délégations de congrès irait dans ce sens.

En conclusion, cette réunion a permis aux différents S1 de retraités d’être ensemble, se connaître et confronter leurs expériences. Nous pensons réitérer ce genre de réunion pour approfondir notre réflexion, tout en gardant le souci de rencontre chaleureuse (grand merci à Mireille Gourdon qui s’est démenée pour nous trouver une salle de réunion et un restaurant accueillant

JPEG - 186.8 ko
2011-Blois -AG-retraités-SNES-réunion