Grève du 9 octobre dans le 37 !

vendredi 28 septembre 2018

Appel des organisations syndicales CGT, FO, FSU et Solidaires d’Indre & Loire

MARDI 9 OCTOBRE 2018

JOURNEE DE MOBILISATION ET DE GREVE INTERPROFESSIONNELLE

Nos organisations syndicales considèrent que les annonces et décisions du Gouvernement Macron sont empreintes d’une vision idéologique qui consiste à détruire notre modèle social en favorisant notamment l’explosion des inégalités et la casse de tous les droits collectifs.
Cette politique brutale et réactionnaire relève d’une logique d’individualisation et de « déprotection » pour l’ensemble des salariés. Elle met à mal la solidarité et la justice sociale et fragilise l’ensemble des travailleurs et particulièrement les plus faibles et les plus précaires.
Qu’il s’agisse :
- des risques qui pèsent sur les droits des salariés et demandeurs d’emploi en matière
d’assurance chômage ;
- de la remise en cause du droit à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur et par le gaspillage que constitue le service national universel ;
- des atteintes au service public (en particulier CAP 22) et de la disparition des services publics de proximité dans notre département même (école, poste, trésorerie,…) ;
- des destructions d’emplois au travers de la désindustrialisation à l’instar des exemples récents de Michelin, Tupperware en facilitant les licenciements ;
- des attaques portées à notre système de santé et en particulier sur l’hôpital public
(fermetures de lits, réorganisation de services au CHU de Tours…) ;
- de la destruction de notre système de retraite par répartition, contre-réforme annoncée qui concentre toutes ces attaques en elle-même.
Nos organisations syndicales considèrent à raison que la réforme des retraites voulue par le Président Macron est la pierre angulaire de toutes les contre-réformes à venir :
La Retraite par points, c’est la fin des régimes particuliers, c’est la retraite en moins !
C’est le travail sans fin !
Avec le régime universel par points et sous couvert de ce que le Président Macron appelle, « liberté pour chacun, égalité pour tous », des dizaines de régimes particuliers disparaitraient (la CNRACL, la caisse des Cheminots, des énergéticiens, le code des pensions civiles et militaires…).
Plus largement, c’est l’ensemble des salariés qui seraient tirés vers le bas, avec perte de leurs droits. Pour les 5 millions de fonctionnaires, cela marquerait la fin du calcul de la pension sur le salaire des 6 derniers mois , la fin des pensions de réversion…
Tous ensemble dès maintenant, défendons nos régimes de retraite !
Depuis 25 ans, toutes les réformes de retraite des gouvernements de gauche comme de droite ont retiré des droits aux salariés du public et du privé, ont allongé les durées de cotisations nécessaires, ont baissé les pensions, ont reculé les bornes d’âge de départ…, et toujours sous couvert de l’alibi d’une soi-disante « égalité ».Depuis 25 ans, la richesse produite en France n’a cessé de croître et aujourd’hui, force est de constater l’explosion des dividendes versés aux actionnaires au détriment de l’investissement, de l’emploi et des salariés (rémunérations, prestations sociales…).
Alors face à cette situation et à ces décisions régressives d’un autre âge, l’heure est à la défense de notre modèle social, c’est pourquoi nos organisations syndicales y opposent leurs revendications partagées :
✦Augmentation immédiate des salaires, des retraites et pensions, des traitements et des minima sociaux.
✦Maintien des retraites par répartition et de tous les régimes existants à commencer par le Code des pensions civiles et militaires. Nous refusons le régime universel par points !
✦Maintien du régime d’assurance chômage sans aucune étatisation et pour l’augmentation des indemnités pour les chômeurs !
✦Défense de notre Sécurité sociale assise sur la cotisation et ses fondements de 1945 (cotiser selon ses moyens et recevoir selon ses besoins).
✦Amélioration des conditions de travail et abrogation de la loi travail et des ordonnances Macron.
✦Défense et renforcement de tous les services publics : arrêt des suppressions de postes et des fermetures de services. Création d’emplois statutaires permettant de faire face aux besoins de toute la population…
Dès à présent, les organisations départementales CGT, FO, FSU et Solidaires invitent leurs structures dans les entreprises et les administrations à se rencontrer et à mener une large campagne d’information auprès des salariés. Elles les appellent à construire le rapport de force, par la tenue d’assemblées générales avec les salariés en vue d’obtenir la plus large mobilisation possible.
Elles appellent les salariés, les privés d’emploi, les jeunes, les retraités, à participer aux rendez-vous de mobilisations unitaires et interprofessionnelles par la grève et la manifestation le mardi 9 octobre 2018 pour faire reculer le gouvernement et pour la satisfaction de leurs revendications.
Saint-Avertin, le 11 septembre 2018


Documents joints

Appel unitaire du 37
Appel unitaire du 37