Mouvement intra : déclaration des commissaires paritaires COPsy

lundi 9 juillet 2007

Déclaration préalable à la CAPA du 15 juin 2007

La concentration des postes de TZR dans le département du 41 et du 37 dénoncée régulièrement par les organisations syndicales a montré ses limites, placé les personnels dans des situations difficiles : déplacements importants entre le domicile et le lieu de travail et entraîné certaines aberrations du type un TZR 41 affecté au CIO de St Amand pour un remplacement de 0,30 équivalent temps plein !…Mais il semble que l’administration reste hermétique à toute prise en compte de la réalité de terrain et ait choisi d’amplifier encore cette année cette concentration sur les 2 départements : + 1 dans le 41 (au total 7 TZR), + 1 dans le 37 (au total 6 TZR). Cette concentration de TZR se fait au détriment des autres départements notamment du 28 qui perd 2 TZR et du 18 qui n’a plus de TZR à la rentrée.
Mais au total c’est un poste de TZR copsy supprimé sur l’académie.

Nous rappelons que la charge des conseillers d’orientation psychologues est environ de 1200 élèves par conseiller d’orientation psychologue et que chaque copsy a 2, 3 voire 4 établissements à couvrir en plus des permanences au CIO. Un TZR copsy qui effectue un remplacement ne le fait pas sur un CIO uniquement mais sur plusieurs établissements, ce qui augmente ses déplacements au détriment de la qualité du travail.

Dans le 18 et le 28 des congés maternité sont prévus. Comment seront-ils remplacés ? Par des TZR 41 !!! Il aurait été plus pertinent de laisser des TZR implantés dans ces 2 départements pour permettre plus de souplesse et éviter des dépenses d’indemnités importantes.

Il est important de rappeler qu’en 3 ans, ce sont 2,5 postes qui ont été supprimés dans la profession au niveau académique : 173,5 en 2004/2005, 171 cette année.

Cette situation va placer les personnels dans des situations difficiles et dégrader leur conditions de travail. Elle va également mettre les services dans des positions de non réponse à la demande des élèves, des parents et des établissements scolaires. Si des congés maternité et des rompus de temps partiel ne sont pas couverts, ce sont des établissements scolaires qui risquent de se voir priver de l’intervention de conseillers d’orientation psychologues. L’accueil dans les CIO qui n’auront pas la totalité de leurs effectifs en personnel, sera dégradé, l’organisation et le service rendu, de moins bonne qualité (moins de plages de rendez-vous, plus d’attente…).

Sur l’implantation des postes de TZR, Mr le secrétaire général avait déclaré en décembre 2006 que cela ne se ferait pas sans consulter les organisations syndicales. Pour la catégorie copsy, cela n’a pas été le cas et nous nous interrogeons sur la qualité du dialogue social engagé. Pourquoi se passer de l’avis des organisations syndicales qui ont une vision globale et au plus près de la réalité ?

Nous demandons que l’implantation des TZR soit revue.

Vous pouvez télécharger ce texte en utilisant l’icône ci-dessous

Word - 1.4 Mo
déclaration des élus à la CAPA du 15 juin 2007