Les langues : un marché ?

jeudi 7 octobre 2010

Deux nouveaux marchés ont été conclus en anglais et en espagnol et ça coûte toujours autant d’argent. Pour Goethe, l’accord politique sans cesse rappelé, ne peut pas cacher une prestation de service qui n’est sans doute pas gratuite...
Le ministère persiste dans sa volonté d’imposer aux enseignants de
LV la participation à la délivrance d’une certification A2 ou B1 en
anglais, espagnol ou allemand aux élèves volontaires (seuls les
volontaires peuvent être inscrits) de Seconde des sections
européennes. Au-delà du coût important que le directeur de la
DGESCO (direction générale des enseignements scolaires) a enfin
reconnu lors d’une audience, le SNES conteste l’utilité de ce
dispositif pour les élèves et en dénonce les dérives. Il a appelé les
collègues à refuser de participer à ces certifications, qui ne font
pas partie de nos obligations de service
.


Documents joints

marché conclu pour l\'anglais-juillet 2010
marché conclu pour l\'anglais-juillet 2010
marché conclu pour l\'espagnol-juillet (...)
marché conclu pour l\'espagnol-juillet (...)