Les aides financières et indemnités à l’entrée dans le métier

vendredi 11 septembre 2020

Aide au logement :

L’AIP (Aide à l’Installation de l’État) permet aux fonctionnaires stagiaires ou titulaires de financer leur installation dans leur nouveau logement. Elle contribue à financer le premier mois de loyer, à couvrir les frais de déménagement, d’agence ou elle peut être destinée au dépôt de garantie.
Concernant la somme attribuée, elle peut être de 900 euros maximum si vous emménagez dans une zone ALUR (Accès au Logement et Urbanisme Rénové) ou si vous exercez en quartier prioritaire. Dans tous les autres cas, l’attribution de l’aide sera de 500 euros.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’AIP ?

Vous devez disposer d’un revenu fiscal de référence en 2018 :
- inférieur ou égal à 24 818€ pour un revenu au foyer du demandeur.
- inférieur ou égal à 36 093€ pour deux revenus au foyer du demandeur.

Quels sont les délais à respecter pour l’attribution de l’aide ?

- 6 mois entre la date de signature du bail, et la date de dépôt de la demande.
- 24 mois entre la date d’affectation et la date de dépôt de la demande.

→Pour bénéficier de l’AIP vous pouvez remplir votre demande à l’adresse suivante : www.aip-fonctionpublique.fr

Les indemnités de déplacement :

En tant que professeurs-es stagiaires ou CPE vous êtes tenus de suivre des formations qui peuvent être éloignées de votre lieu de résidence personnelle et / ou professionnelle.
L’IFF (Indemnité Forfaitaire de Formation) permet de rembourser une partie des frais engendrés. Cette indemnité continue d’être versée durant les vacances, en période de congés ordinaire, de congés maternité, d’adoption ou de paternité.
Cependant, elle n’est plus attribuée en cas de congés longue durée ou longue maladie.

Quelles sont les conditions pour prétendre à l’IFF ?

- Être stagiaire affecté-e à mi-temps.
- La résidence personnelle et professionnelle doit être localisée dans une autre commune que dans celle de votre l’INSPE. De plus, la commune de résidence ou de votre établissement ne doit pas être limitrophe sauf si elle n’est pas desservie par des transports en commun, de la commune où se déroule la formation. Cependant la commune de résidence et professionnelle peut être la même.

Quel est le montant de cette indemnité ?

L’indemnité est de 1000 euros. 10 versements d’un montant de 100 euros vous serons versés théoriquement d’octobre à juillet.

Quelles sont les démarches pour obtenir cette aide ?

Aucune démarche n’est nécessaire. Le rectorat détermine les stagiaires éligibles en se basant sur leur résidence professionnelle et personnelle déclarée.

L’indemnité aux frais réels :

Il est important d’être vigilant-e quant aux indemnités de déplacements car l’indemnité aux frais réels peut-être plus avantageuse selon la distance parcourue entre la commune de résidence personnelle / la commune de résidence professionnelle et la commune où se déroule la formation.

Comment prétendre à cette indemnité ?

Les stagiaires à mi-temps peuvent y avoir le droit s’ils renoncent à l’IFF et en faisant la demande auprès du rectorat. Il est important de garder précieusement toutes les factures justifiant les frais engagés.
Peuvent y prétendre également les stagiaires à temps plein s’ils sont en possession d’une convocation attestant qu’ils assistent à des formations et que la mention "frais de déplacements remboursés" est indiquée.