Déclaration FSU au CTA du 28 mai : attaques contre les droits des personnels

vendredi 1er juin 2018

Vous trouverez en pièce jointe la déclaration lue lundi 28 mai.
Le CTA était réuni en séance exceptionnel pour la préparation des élections professionnelles, les arrêtés fixant les compositions des CAPA hors personnel enseignant devant être présentés et votés avant le 29 mai.
La FSU, suivie par les autres organisations, a voté contre les textes, pour plusieurs raisons.
Une partie des catégories de personnels (CPE et PsyEN) n’est plus en régime dérogatoire de la fonction publique (alors que les enseignants le sont), et cela va avoir de lourdes conséquences pour les représentants des personnels, en particulier sur le nombre de représentants.
De plus, le vendredi 25 mai, le gouvernement a présenté aux organisations de la fonction publique son projet de réforme du paritarisme. C’est la plus grave attaque contre les représentants des personnels jamais portée.
La FSU nationale a publié ce communiqué.
Vous trouverez en pièce jointe la déclaration lue en séance au CTA. Extrait :
Vis-à-vis des organisations des personnels et du paritarisme, ce n’est plus face à un gouvernement que nous nous trouvons, mais à un centre d’équarrissage des droits des personnels.


Documents joints

Déclaration FSU au CTA du 28 mai 2018
Déclaration FSU au CTA du 28 mai 2018
dialogue social : doc proposé aux organisations le
dialogue social : doc proposé aux organisations le