CTA du 18 mars : déclarations de la FSU

mardi 19 mars 2019

Suite au boycott par les organisations syndicales du CTA du 12 mars dernier, celui-ci a été réuni le 18 mars.
Vous trouverez en pièces jointes la déclaration générale et une en particulier sur le service social en faveur des élèves.
Extraits :

"l’article 1 de la loi Blanquer vise à empêcher toute expression publique d’opposition aux réformes en cours dans l’éducation et à la souffrance des personnels. Secoué par le « #pasdevague », la seule réponse du ministre est un étouffant bâillon posé sur la bouche des personnels."

"Dans l’éducation, ces dérives sont présentes par le biais de la promotion de symboles qui ne sont en rien une réponse aux problèmes rencontrés dans nos établissements scolaires. Proposée par un clan politique réactionnaire et repris par le ministre, la mise en place du drapeau français et de l’union européenne ainsi que la Marseillaise montre la déconnexion totale du ministre avec les difficultés rencontrées dans nos établissements, et sa conception inquiétante de l’éducation. Notre ministre pense-t-il que moins de personnels mais plus de drapeaux permettra de faire mieux vivre les valeurs républicaines, en particulier celle d’égalité ?"


Documents joints

Déclaration FSU CTA du 18 mars
Déclaration FSU CTA du 18 mars
Déclaration FSU service social
Déclaration FSU service social