Après le 23 septembre dans le Loiret

samedi 25 septembre 2010

Les organisations syndicales du Loiret CGT, CFDT, CFE/CGC, CFTC, FSU, UNSA, SOLIDAIRES, se sont réunies le 24 septembre 2010. Elles se félicitent de l’ampleur de la mobilisation du 23 septembre avec plus de 37 200 manifestants dans le Loiret et près de 3 millions au plan national avec la participation de nouveaux salariés du privé, des décisions d’arrêt de travail plus nombreuses, une présence plus marquée des jeunes et des femmes.
Parallèlement une forte majorité de français exprime son soutien à la mobilisation et aux initiatives de l’intersyndicale.
L’objectif de faire mieux que le 7 septembre a été atteint.
Il ne sert à rien de minimiser ou de tergiverser. Même après le vote de la loi, la démobilisation n’a pas eu lieu.
Cette vaste mobilisation s’accompagne d’un large soutien de la population qui refuse le report de l’âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans ainsi que celui de 65 à 67 ans pour toucher une retraite à taux plein.
Le président de la République, les députés et les sénateurs doivent prendre l’exacte mesure de l’exaspération et de la colère provoquées par une loi inspirée exclusivement par le patronat.
Tout autre attitude serait désormais susceptible de provoquer une crise sociale de grande ampleur.
Ils doivent accepter d’ouvrir une réelle négociation sur la base des propositions alternatives proposées par les organisations syndicales.
Les organisations syndicales du Loiret réaffirment leur totale détermination. Elles disent Non au projet gouvernemental qui est injuste et inacceptable.
Elles invitent leurs organisations à poursuivre ensemble la mobilisation unitaire dans les entreprises, les services, les bureaux. Il faut, afin d’amplifier, mettre en débat la reconduction du mouvement et réussir une grande journée de rassemblements et de manifestations le samedi 2 octobre pour conforter la mobilisation et permettre l’engagement de nouveaux salariés dans l’action.
Elles décident de faire du mardi 12 octobre une nouvelle journée massive de grève et manifestations pendant le débat au Sénat.
Le gouvernement porterait l’entière responsabilité des suites que les salariés et leurs syndicats donneront au 12 octobre s’il restait intransigeant.

Tous à la manifestation le SAMEDI 2 OCTOBRE à 14 heures 30

ORLEANS : Place du Martroi
MONTARGIS : Place du Pâtis
GIEN : Place de la Victoire (champ de foire)

Et tous en grève et en manifestation le MARDI 12 OCTOBRE

Soyons encore plus nombreux pour dire ensemble :

NON au projet gouvernemental sur les Retraites
Emploi, Salaire, retraite : des enjeux de société

des solutions, nous en avons

A l’appel de la FSU et de Sud Education : AG mercredi 29 septembre 2010 à 14h30 à la nouvelle Bourse du Travail à Orléans.


Documents joints

Communiqué commun pour le 2 et 12.10.2010
Communiqué commun pour le 2 et 12.10.2010