CAPA 2019

mercredi 6 février 2019

La CAPA concernant l’avancement accéléré d’échelon pour les certifiés devait se dérouler le mardi 5 février 2019.

Nous avons demandé et obtenu le report de cette commission car les informations fournies par le rectorat ne nous permettaient pas d’effectuer notre travail de commissaires paritaires correctement. La CAPA aura donc lieu le mercredi 20 mars 2019.

L’étude du tableau proposé par le rectorat faisait apparaître des failles dans leur analyse. Ainsi, nous tenons à vous rappeler l’importance de la fiche syndicale de suivi individuel que nous vous conseillons vivement de nous renvoyer complétée. Cette fiche de suivi est le seul moyen pour nous de vérifier les informations fournies par le rectorat vous concernant : Compte-rendu final de votre rendez-vous de carrière, ancienneté dans le corps, ancienneté dans le grade, ancienneté dans l’échelon, date de naissance. En comparant avec les données fournies par le rectorat, nous pourrons ainsi effectuer notre travail de commissaire paritaire et alerter si nous constatons une anomalie afin que cette commission puisse se dérouler dans le respect des règles. Nous attirons votre attention sur l’ancienneté dans l’échelon : vous avez tous été reclassés au 1er septembre 2017 ! Si vous avez été reclassés dans le même échelon avec un report d’ancienneté, il faut impérativement nous indiquer ce report. Vous trouverez toutes ces données sur Iprof. Nous tenons également à vous rappeler que nous sommes des militants très soucieux de la confidentialité et de la sécurité des données. Ainsi, si nous ne gardons pas d’années en années vos informations concernant votre ancienneté (corps, grade, échelon) suite aux différentes CAPA et que nous vous les redemandons régulièrement pour préparer efficacement les commissions, c’est que nous n’en avons tout simplement pas le droit (et les autres organisations syndicales non plus !).

Nous avons également conscience que certains collègues n’ont pas pu avoir leur rendez-vous de carrière l’année dernière pour différentes raisons (congé parental, congé maternité, congé de formation, congé longue maladie…). Nous serons attentifs à ce que tous ces collègues bénéficient du même traitement, dans un souci de transparence ce qui n’était pas le cas pour la CAPA qui devait se dérouler le 5 février. En effet, certains collègues ont eu finalement une appréciation soit de leur inspecteur, soit de leur chef d’établissement, soit des deux…Et d’autres n’ont rien eu ! Nous ne pouvions pas accepter cette situation inégalitaire. Nous exigeons également que les collègues concernés puissent prendre connaissance de ces avis et qu’ils puissent les contester dans une procédure accélérée. Ainsi, nous vous invitons à nous contacter si vous vous trouvez dans cette situation.

De plus, nous ne connaissions pas les "reliquats" de l’année dernière. Ce terme peut paraître un peu technique mais il est très important car il permet de récupérer une promotion si le reliquat de l’année dernière le permet. En effet, la promotion concerne 30% des collègues. Les 30% représentent souvent un nombre décimal alors que les promotions concernent des personnes donc un nombre entier. C’est cette différence que constitue le reliquat. En le rajoutant au calcul des 30% de cette année, nous pouvons être en mesure d’obtenir une promotion supplémentaire pour un collègue, selon des critères de départage bien définis. Notre rôle de commissaires paritaires est de veiller à l’application des règles pour tous, dans un cadre collectif, et nous ne pouvions pas siéger en sachant qu’une personne dans l’académie risquait d’être lésée.

Nous comptons donc sur vous afin de pouvoir préparer au mieux cette commission. Pour cela, pensez à nous renvoyer votre fiche syndicale de suivi individuel.



Brèves

Mouvement inter 2018

vendredi 5 janvier 2018