Pour nos salaires, mobilisé-e-s le 22 mars !

dimanche 20 mars 2016

Le "dégel" de 1,2% : une goutte d’eau dans l’océan de notre dévalorisation salariale ! Mardi 22 mars, revendiquons un rattrapage plus sérieux des pertes subies depuis 2010 !

Ci-dessous les lieux et heures des rassemblements dans les 6 départements de notre académie, puis une petite démonstration pour justifier cette revendication

Dans le 18

Bourges : 17h30 Rond-Point de la résistance

Dans le 28

Chartres : 17h devant la préfecture

Dans le 36

Châteauroux : 17h ou 17h30 (précision lundi soir) Place de la République

Dans le 37

Tours : 18h Place de la Préfecture

En cliquant sur ce document, vous trouverez un tract d’appel au rassemblement :

PDF - 68.6 ko

Dans le 41

à Blois devant la préfecture, à Vendôme et à Romorantin devant les sous-préfectures, à 17 heures.

Dans le 45

2 rassemblements/distribution de tract (en cours d’élaboration en PJ) de 16h30 à 18h à Orléans (place De Gaulle devant la CPAM) et à Montargis (à l’entrée de la rue Dorée).

Ci-dessous un petit parcours du point d’indice,

pour comprendre en quoi consiste le fabuleux "dégel" de 1,2 %, d’abord entre 2016 et 2017, sans tenir compte de l’inflation (peut-être nulle...), puis entre 2010 et 2017 en tenant compte des 7,2% d’inflation cumulée sur ces 7 années.

1/ En février 2017, les 55,5635 euros de point d’indice seront augmentés de 66,67 centimes grâce aux 1,2% de "dégel", mais seront amputés de 5,7861 euros pour la pension civile (cf ci-dessous* l’évolution des taux de retenue).
==> le gain réel, dans un an, par rapport à janvier 2016 sera donc de 40,36 centimes d’euros sur le point d’indice, soit pour un certifié au 7ème échelon, un gain mensuel de 16,65 euros bruts .

2/ Depuis le gel (janvier 2010) et jusqu’en janvier 2016, le point d’indice a perdu 7,2% de sa valeur à cause de l’inflation, soit - 4 euros ; le taux de retenue pour pension est, lui, passé de 7,85% en 2010 à 9,94% en 2016, soit un retrait augmenté de 1,1613 euro
==> au total, entre 2010 et 2016, la valeur du point d’indice a été baissée de 5,16 euros

==> Un-e certifié-e au 7ème échelon gagne, depuis janvier 2016, en valeur relative, 213 euros de moins (sur son salaire mensuel brut) que son/sa collègue certifié-e au 7ème échelon en janvier 2010.

(Sans compter la dévalorisation parallèle de l’ISOE et des HS...)

*Evolution des taux de retenues pour la pension

2013 : 8,76 %
2014 : 9,14 %
2015 : 9,54 %
2016 : 9,94 %
2017 : 10,29 %
2018 : 10,56 %
2019 10,83 %
2020 : 11,1 %