Le SNES-FSU obtient la réouverture des comptes rendus des RDV de carrière.

vendredi 21 septembre 2018

Depuis mardi 18 septembre au soir, vous pouvez prendre connaissance de l’appréciation finale de la rectrice suite à votre rendez-vous de carrière. De nombreux collègues (peut-être vous ?), nous ont contactés afin de nous faire part de leur désarroi. Beaucoup d’entre vous constatent une incohérence entre l’appréciation finale de la rectrice et la grille de compétences remplie par les deux évaluateurs primaires. En effet, plusieurs collègues ont eu connaissance d’une appréciation finale « satisfaisant » alors qu’ils avaient bon nombre de compétences évaluées en « excellent » et en « très satisfaisant ». Nous avons ainsi pu lire et/ou entendre à la section syndicale votre étonnement, votre désarroi et même parfois votre colère. Ce compte-rendu d’évaluation a été pour certains d’entre vous perçu comme du mépris envers leur travail. Certains d’entre vous ont exprimé le manque de reconnaissance de leur travail.

Voici quelques extraits de collègues indignés depuis mardi soir : « Cela me place "sous la moyenne" », « en gros on me dit que je suis un prof passable », « flinguer l’estime de soi des profs pour les éliminer de la cohorte c’est scandaleux », « métier dévalorisé par notre administration », « Qui a soufflé ? (l’appréciation finale) »…

Nous avons tout de suite interpellé le rectorat. Grâce à toutes les informations que vous avez pu nous apporter, nous, représentants du SNES-FSU, avons été entendus et avons obtenu de la part du rectorat la réouverture de tous les dossiers des collègues ayant eu un RDV de carrière l’année dernière. Ce résultat est le fruit d’une action collective entre tous les collègues nous ayant contacté et vos représentants du SNES-FSU qui ont pu relayer votre parole. Nous continuerons à rester mobilisés sur cette question dans toutes les instances. Pour que nous puissions agir efficacement, il est indispensable que toutes les personnes mécontentes de leur appréciation finale rédigent une lettre de contestation auprès de la rectrice.

Nous exigerons de connaître les critères utilisés par la rectrice pour émettre son appréciation finale à partir de la grille et des appréciations littérales des évaluateurs primaires.

Nous tenons à rajouter que ce compte-rendu d’évaluation montre également les conséquences désastreuses de l’évaluation par compétences. En effet, où est la bienveillance dans leur évaluation, celle que l’on nous demande tant auprès de nos élèves ? Puisque les critères d’évaluation de la rectrice ne sont pas connus explicitement, bon nombre d’entre vous ont le sentiment d’un nivellement vers le bas voulu par notre administration qui doit se servir de ces comptes rendus pour choisir quelques collègues qui avanceront plus vite que les autres. Lors de nos échanges, nous avons bien compris que pour vous, l’enjeu ne se situait pas sur cette éventuelle accélération dans la carrière, qui resterait peu significative au regard de toute une carrière. Ce qui vous touche, c’est le manque de reconnaissance de votre métier. C’est pour cela que nous, représentants du SNES-FSU, continuerons à exiger une déconnexion totale entre l’avancement et l’évaluation professionnelle.

Dans ce contexte, où, de toutes parts, sont attaquées notre profession et la Fonction Publique , nous resterons mobilisés pour défendre nos droits individuels et collectifs.