Intra 2012 : CR de la FPMA certifiés-agrégés

jeudi 13 septembre 2012

La commission paritaire mixte (FPMA) des certifiés et agrégés a été ouverte, ce 18 juin, pour examiner la phase intra-académique du mouvement.

Les commissaires paritaires du SNES ont fourni un lourd travail sur le projet de mouvement pour que le droit à mutation de tous soit assuré dans le respect des règles communes, des vœux et barèmes de chacun.

Ci-dessous la déclaration commune aux SNES et SNESUP - FSU, lue en séance :

PDF - 506.5 ko
Déclaration FPMA 18 juin2012

Malgré nos demandes, le rectorat a persisté à divulguer avant les commissions paritaires un projet inachevé et non contrôlé. Or c’est bien l’action syndicale et le travail des élus qui permettent de garantir à chacun ses droits et d’améliorer les situations. En effet, seuls le travail exhaustif de vérification et d’amélioration du projet informatique mené par les élus, et l’examen contradictoire en FPMA, garantissent à chacun et à tous l’égalité de traitement.

De l’aveu même de la Rectrice, le mouvement 2012 est gravement affaibli par les suppressions de postes (encore 241 prévues dans notre académie pour l’année 2012/2013 !), l’affectation des stagiaires à plein temps et le développement des postes à profil. Afin de rendre le mouvement plus fluide, de faciliter les affectations et améliorer les conditions de travail de tous, titulaires et stagiaires, le SNES-FSU a demandé un abaissement significatif et immédiat du temps de service des stagiaires. Les réponses très partielles du ministère, obtenues dans l’urgence, ont permis de légères améliorations, principalement l’abaissement de 3 heures du service des stagiaires dès la rentrée 2012. Sur cette base, nous avons immédiatement cherché et péniblement obtenu que soient injectés dans le mouvement des postes supplémentaires. Mais faute d’anticipation suffisante, de la part du rectorat, ce nombre de postes réinjectés est resté très faible : 11 postes (1 en philo, 2 en Lettres modernes, 1 en anglais, 1 en espagnol, 2 en histoire-géo, 2 en maths, 1 en physique-chimie, 1 en SVT).

C’est pourquoi de nombreux collègues (environ les 2/3 des demandeurs) n’ont pas pu obtenir une mutation satisfaisante. Pour les situations les plus douloureuses (éloignement du domicile familial, enfants en bas âge, problèmes de santé...), les collègues ont la possibilité de demander que leur situation soit étudiée en commission des cas particuliers le 29 juin pour obtenir une affectation à titre provisoire.

Le SNES-FSU et ses élus sont résolus à continuer d’exercer dans les commissions paritaires le contrôle démocratique pour lequel la profession les a mandatés. Ensemble, soyons déterminés à défendre le paritarisme. C’est la garantie collective du respect des droits de chacun et de tous.


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

Demande de temps partiel 2016-2017

dimanche 16 octobre 2016

Les formulaires de demandes de temps partiel pour l’année scolaire 2016-2017 sont à retirer auprès du secrétariat de votre chef d’établissement et à retourner entre le 16 novembre 2016 et le 26 novembre 2016.

Mouvement inter 2016

jeudi 19 novembre 2015