[EAF] Des acquis/compte-rendu de l’audience

mercredi 14 juin 2017

Nous avons été reçus en audience le mercredi 24 mai à 17h30 au rectorat. Vous trouverez le compte-rendu de cette audience ci-après, et en bas de page, la note du rectorat sur laquelle s’appuyer concernant les surveillances.

PDF - 33.7 ko
Compte-rendu de l’audience

Vous trouverez ci-dessous l’historique de ce qui a été organisé autour des EAF depuis le mois de janvier.

Le SNES-FSU a été dans un premier temps destinataire d’un mail de la secrétaire générale adjointe du Rectorat, l’informant que suite à la réévaluation du nombre d’examinateurs et examinatrices, cela permettrait « de maintenir la charge de travail par enseignant à un niveau identique à l’an passé : 70 copies par enseignant et 70 candidats à l’oral, épreuves orales qui seront organisées sur 6 jours au lieu de 5 jours afin de diminuer le nombre de candidats interrogés par jour. »

C’est un premier pas à mettre à l’actif des mobilisations et de l’intervention du SNES. Néanmoins, cette « charge de travail » était déjà très lourde l’an dernier, il faut donc continuer l’action afin qu’elle devienne supportable. C’est le sens des demandes du SNES auprès du rectorat, qui doit agir aussi pour limiter les déplacements, avancer la date de fin prévue au 12 juillet, et dispenser les enseignant-es de lettres de toutes les surveillance des épreuves écrites du bac.

A la date du 22 mars, d’autres propositions ont été faites par le rectorat qui concernent le renfort d’un examinateur/trice par centre d’examen, qui permettrait de passer à 65 candidat-es maximum à l’oral et à l’écrit, et d’avancer la date de la réunion d’harmonisation au 7 juillet. Nous attendons de voir se concrétiser ces propositions, et nous continuons de revendiquer d’autres points, comme les voeux géographiques.
Pour continuer à mettre la pression, une pétition issue des propositions des différentes AG a été rédigée. Le choix a été fait d’une pétition papier, afin de les remettre toutes lors de l’audience qui sera demandée au rectorat. Elle est en pièce jointe. Nous vous invitons à la faire signer das l’établissement et à l’envoyer à l’adresse indiquée. Nous ferons suivre aux autres organisations impliquées dans cette action.

Les dates des diffférentes AG :

- le jeudi 9 mars à St-Avertin (18 rue de l’Oiselet) après la réunion d’harmonisation à Choiseul, à l’heure à laquelle vous serez libéré-e-s

- le 15 mars à 14h30 pour le Loir-et-Cher à la Bourse du Travail à Blois

- le 15 mars à 14h30 pour le Cher à Bourges

- le 22 mars à 14h30 à Orléans pour le Loiret, dans les locaux de la FSU, 10 rue Molière

- pour les autres départements, les dates restent à venir.

Nous compilons dans un autre article du site les CR et actions des différents établissements et des assemblées générales dans les départements.

Le SNES-FSU continuera de se battre aux côtés des collègues pour des conditions de travail décentes et des conditions d’examens correctes pour les élèves.

Il ne s’agit pas, bien au contraire, de se soustraire aux obligations de service comme l’écrit honteusement le SGEN-CFDT dans sa publication de mars 2017 rendant compte du CTA : "Par conséquent il est inutile de répéter comme le Snes FSU que ça ne va pas être gérable, que les profs saturent et d’entretenir l’impression que les profs veulent se soustraire à leurs obligations de service. Ce n’est pas le rôle d’un syndicat !"

Les collègues en lutte pour des conditions de travail décentes apprécieront le mépris avec lequel ce syndicat parle de leurs conditions de travail. Pour le SNES-FSU, c’est bien le rôle du syndicalisme enseignant que d’être aux côtés des collègues !

En cette rentrée du mois d’avril, les lettres de cadrage des IPR et de la DEC sont arrivées dans les établissements, et laissent planer beaucoup d’inquiétude. Le SNES est en contact avec le rectorat et continue de demander aux côtés des collègues de bonnes conditions d’examens. Ceci ne peut se faire que si les demandes des collègues contenues dans la pétition intersyndicale sont respectées, en particulier celle de ne pas être de surveillance de bac à la mi-juin, afin de préparer sereinement les oraux.Le SNES-FSU a fait partir la demande d’audience que vous trouverez en pièce jointe.


Documents joints

pétition EAF
pétition EAF
Demande d'audience EAF
Demande d'audience EAF
Note rectorat surveillance bac
Note rectorat surveillance bac