[EAF] GT au rectorat le 1er mars 2019 et compte-rendu

mardi 5 mars 2019

Comme prévu et demandé par le SNES-FSU, un groupe de travail concernant les épreuves anticipées de français se tiendra au rectorat le 01 mars (report du 04 février).
Il sera l’occasion de faire le bilan de la session de juin 2018, et d’envisager celle de 2019.

Des avancées ont déjà été obtenues les années précédentes grâce à la mobilisation des collègues. Le dernier compte-rendu en date est toujours en ligne ici.

Nous rappelons également que les améliorations sont le fruit aussi de revendications collectives élaborées avec les collègues de l’ensemble de l’académie, et qui ont donné lieu à une pétition signée par plus de 300 collègues issus de plus de 30 lycées il y a deux ans, à savoir :
- fixer le nombre de copies et de candidat-es à l’oral à 50 par examinateur/trice, avec un maximum de 11 copies/candidat-es par jour
- réduire les déplacements en tenant compte de la résidence personnelle
- dispenser les enseignant-es de lettres des surveillances des épreuves écrites du bac
- mettre à disposition les copies le plus rapidement possible

Cela est d’autant plus important que la charge de travail des collègues de lettres va être considérablement alourdie par les nouveaux programmes

Ajout du 05/03/2019 :
Compte-rendu de la réunion du 01 mars au rectorat.

Présents : Mme Chambrier Secrétaire Générale Adjointe du rectorat, la DEC (Division des Examens et des Concours), une IA-IPR de lettres, des chefs d’établissements responsables de centre d’examen, et des représentants SNES-FSU, SGEN, et FO.

Bilan de la session 2018 constaté par le rectorat
- 240 candidats en plus par rapport à la session précédente (+350 attendus)
- baisse de la réserve de correcteurs
- 65 candidats en moyenne en 2018 (écrit et oral)
- un calendrier plus contraint
- concernant les collègues : principe de la convocation dans le département d’origine en priorité, mais l’organisation fait que des collègues peuvent être convoqués hors département. Les fiches de voeux servent à affiner ce travail.

Perspectives de la session 2019 :
- 80 candidats en moins sont attendus.

Bilan de la session par le SNES :
- il y a parfois des problèmes de dépôt des descriptifs
- les convocations à 08h30 sont à reconduire
- les dispenses de surveillance du bac à l’instar des enseignants de philosophie sont plus que jamais nécessaires
- l’accueil dans les centres d’examens est varié, excellent dans certains établissements, mitigé pour d’autres
- les responsables de centre doivent être attentifs à ce que les salles soient ouvertes avant l’heure des convocations
- la pause de l’après-midi qui était nécessaire avec beaucoup de candidats l’est moins désormais
- les tiers-temps placés en plein milieu des oraux désorganisent le passage, il y a besoin de réfléchir sur ce sujet
- les fiches de voeux sont perçues par une partie des collègues comme un "bon pour envoi"hors département (pour 2019 : 200 fiches exploitables reçues sur 549 examinateurs potentiels).
- la règle de l’interdiction des convocations dans l’agglomération doit être posée, tout en préservant la nécessité pour chaque lycéen d’être interrogé par un examinateur inconnu (en particulier le cas des lycées des petites villes, souvent isolé)
- les frais sont toujours en deçà du montant réellement dépensé, et il doit y avoir une possibilité d’avance de frais (hébergement notamment)

Réponses du rectorat :
- concernant les descriptifs, il faut joindre l’assistance dont les coordonnées sont sur le serveur
- dispenses de surveillance du bac et convocations à 08h30 seront de nouveau d’actualité
- concernant les frais, le rectorat rappelle qu’une avance de frais est possible, mais qu’elle doit être mieux portée à la connaissance des collègues.

Deux points importants :
- concernant les frais, une modification des remboursements est acté depuis le 01 mars. Le remboursement est revalorisé de 17% pour les frais kilométriques (toujours sur une base sncf 2de classe), et les nuitées portées de :
45 euros à 70 euros
45 euros à 90 euros pour les agglomérationd de plus de 200000 habitants
45 euros à 120 euros pour les personnels en RQTH

- concernant les convocations, le rectorat a décidé d’accepter d’assouplir le principe du hors agglomération. Sans être systématique, cela sera possible cette année. Le SNES-FSU a demandé à ce que les bénéficiaires de cette mesure soient les collègues qui ont été envoyés hors département pour le session 2018

Calendrier :

- lundi 27 mai : depôt des descriptifs
- vendredi 07 juin descriptifs accessibles
- lundi 17 juin après-midi : écrits
- mercredi 19 juin : remise des copies

- épreuves orales :
jeudi 27 et vendredi 28 juin
lundi 01 et mardi 02 juillet
jeudi 04 et vendredi 05 juillet

- commission d’harmonisation : 08 juillet