Dès maintenant, refusons les heures supplémentaires

vendredi 4 avril 2008

Question : que répondez-vous aux nombreux collègues qui ont signé la pétition sur le refus de l’imposition d’heures supplémentaires ?

Réponse du Secrétaire Général le 20 mars, deux jours après la grève du 18, lors du Comité Technique Paritaire : cette question ne concerne pas le rectorat mais les établissements, et il est trop tôt pour en parler maintenant. Il appartiendra aux chefs d’établissement d’organiser des rencontres « bilatérales individuelles » avec les enseignants, pour l’attribution de ces HS. Cet « exercice » sera effectué en fin d’année scolaire et on ne peut pas préjuger des résultats.

Question : l’an dernier, le rectorat s’était engagé à éviter que des CS soient imposés à des enseignants quand, dans la même discipline, leurs collègues effectuaient des HS. Qu’en est-il pour la rentrée prochaine ?

Réponse : nous avons changé de problématique.

Prenons ces réponses comme un encouragement à poursuivre la signature de la pétition et à opposer un front collectif à ces tentatives de pression individuelle et locale sur les enseignants. Le refus des HS est une action déterminante pour obliger le rectorat à revenir sur les compléments de service, et pour imposer la nécessité d’une rallonge budgétaire au gouvernement.

PDF - 36 ko
Pétition de refus des HS à télécharger et diffuser