Analyse du mouvement intra 2009

jeudi 2 décembre 2010

L’analyse du mouvement 2009 révèle une fois de plus les effets désastreux des suppressions de postes sur la fluidité de ce mouvement : avec près de 200 postes en moins, à l’issue des mouvements inter et intra, et 69 mesures de carte scolaire, le droit à mobilité, pour l’ensemble des collègues, se restreint encore cette année.

Comme l’an dernier, mais de façon accentuée, les solutions de repli, pour les collègues en mesure de carte scolaire, se raréfient, notamment en éco-gestion et en STI, où l’alternative se réduit souvent à un choix entre un poste éloigné et une ZR.

Autre sujet de forte inquiétude à l’issue de ce mouvement : l’augmentation du nombre des postes vacants (88 postes, contre 75 l’an dernier), qui, conjuguée à la perte de 96 ETP de TZR, laisse déjà présager un recours accru à la précarité, notamment en lettres classiques, en arts plastiques, en documentation, en orientation et en mathématiques ; et même, compte tenu de la difficulté à trouver des personnels contractuels dans certaines disciplines, des remplacements non assurés pour les suppléances de courte et moyenne durées, voire pour des besoins à l’année.

Concernant les 88 postes bloqués, ils mettent en lumière l’état de carence où se trouve l’administration pour couvrir ces vacances de postes, puisque 65 postes de TZR sont bloqués. Nous savons qu’il s’agit, pour le rectorat, d’éviter que soient davantage sinistrés le Nord et l’Est de l’académie, mais nous dénonçons justement le niveau très insuffisant des recrutements, qui ne permet plus de répondre aux besoins de service public d’éducation (en postes fixes et en remplacement) sur l’ensemble du territoire.
Enfin, nous contestons le recours dévoyé aux postes bloqués en documentation, destinés à pallier le manque de dispositifs d’adaptation pour des collègues non documentalistes, ce qui prive de nombreux collègues documentalistes d’une possibilité de muter.

En ces temps d’attaques tous azimuts portées contre le service public d’éducation, le SNES-FSU poursuivra son engagement résolu, dans le cadre du paritarisme mais aussi dans l’organisation de nouvelles mobilisations, pour défendre les droits de tous les personnels et la réussite de tous les élèves.


Brèves

Demande de temps partiel 2016-2017

dimanche 16 octobre 2016

Les formulaires de demandes de temps partiel pour l’année scolaire 2016-2017 sont à retirer auprès du secrétariat de votre chef d’établissement et à retourner entre le 16 novembre 2016 et le 26 novembre 2016.

Mouvement inter 2016

jeudi 19 novembre 2015