Accès à la classe exceptionnelle : c’est parti !

jeudi 7 décembre 2017

Après la hors-classe, la bataille du PPCR a permis de créer la classe exceptionnelle. Le SNES-FSU a agi et continu d’agir pour l’égalité d’accès de tou.te.s les collègues. Avec un volume de promu.e.s de 10 % de chaque corps, ça n’est pas gagné : à nous de faire progresser ce nouveau débouché de carrière comme nous l’avons fait avec la hors-classe !
Entre le 8 décembre et le 2 janvier, les candidatures pour la 1ère voie d’accès sont ouvertes :
qui est concerné ?

Les deux modalités d’accès :

  • 1er vivier : Candidature volontaire sur Iprof Cette voie d’accès, imposée par l’administration, concerne les personnels étant au moins au 3e échelon de la hors-classe « nouvelle carrière » pour les professeur-e-s certifié-e-s CPE et Psy-ÉN ou au 2éme échelon de la hors-classe pour les professeur-e-s agrégé-e-s Conditions : avoir été affecté au cours de leur carrière au moins 8 ans en éducation prioritaire (en continu ou discontinu), - vous pouvez trouver la liste des établissements en cliquant sur ce lien ou dans l’enseignement supérieur (post-bac des lycées : BTS, CPGE ; PRAG, PRCE), ou en tant que directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques (ex-chef de travaux), ou PFA (professeur formateur académique) ou DCIO ;

Vous pouvez consulter le tutoriel du SNES-FSU d’Aix-Marseille en cliquant sur ce lien

  • 2nd vivier : Candidature automatique Cette voie, gagnée par le SNES-FSU, concerne tous les autres personnels ayant atteint le dernier échelon de la hors-classe, pour un maximum de 20 % du contingent annuel de promotions.

Qui sera promu ? Sur quel barème ?
Deux critères pour calculer le barème : l’avis de la Rectrice Excellent, Très favorable, Favorable ou Défavorable (fondé sur l’appréciation littérale de l’Inspecteur et de celle du Chef d’établissement) ET l’ancienneté à la hors-classe.

Sur le tableau ci-dessous, on voit que quelqu’un qui a un avis Excellent passe forcément devant quelqu’un qui attend depuis plus longtemps avec un avis seulement Très satisfaisant.

JPEG - 81.9 ko

La Rectrice répartit ces avis selon un contingent, qui a pour conséquence, de fait, de mettre les collègues en concurrence. Le nombre de promus sur le vivier 1 sera plus important que sur le vivier 2, d’où l’importance d’être dans les deux quand c’est possible.
La classe exceptionnelle permettra aux professeur-e-s certifié-e-s, CPE et Psy-ÉN d’accéder à la hors-échelle A et aux professeur-e-s agrégé-e-s d’accéder à la hors-échelle B. Le volume des promu-es devrait atteindre 10 % de l’effectif total de chaque corps, en sept ans, volume équivalant à 40 % des effectifs actuels de la hors-classe.
La première campagne de promotion permettra des nominations rétroactives au 1er septembre 2017. Le SNES-FSU revendique une carrière pouvant être parcourue par tous sans obstacle de grade.
Les avis seront visibles sur Iprof, avant les commissions paritaires.

Vous pouvez imprimer, compléter et retourner au SNES-FSU 9 rue du faubourg Saint Jean 45000 Orléans la fiche de suivi suivante :

PDF - 81.9 ko

Et le rôle des commissaires paritaires ?

L’égalité entre hommes et femmes, entre les disciplines, dans les équipes au sein des établissements : le SNES-FSU revendique une carrière pouvant être parcourue par tous !
Des chefs d’établissement qui regrettent la notation annuelle et qui font du zèle en management pour le meilleur et pour le pire : oui, le SNES-FSU est là pour faire connaître auprès du Rectorat et des instances paritaires les dérives qui pourraient exister et les combattre là, comme sur le terrain. Les formations syndicales, les sections locales sont aussi un appui important pour vous former et ne pas vous laisser raconter n’importe quoi.
Le SNES-FSU a obtenu le principe d’un barème national, condition aussi pour que le plus de collègues possible puissent bénéficier de la classe exceptionnelle en vue du départ en retraite.

Vous pouvez lire une analyse plus détaillée en cliquant sur ce document :

PDF - 525.1 ko

Documents joints

PDF - 67.8 ko
PDF - 67.8 ko