6 novembre : Rassemblements pour l’amélioration de nos conditions de travail

samedi 2 novembre 2019

Dans nos métiers, si les dangers physiques, chimiques et matériels n’ont pas disparu, les personnels sont particulièrement exposés aux risques psycho-sociaux. Ces risques pour la santé physique et psychique découlent de l’organisation du travail, des relations sociales au travail et des conditions d’emploi : les contacts directs avec les usagers (élèves, parents d’élèves), les situations de travail empêché, le management des personnels et l’empilement des réformes qui font perdre le sens du travail n’en sont que des exemples.

Lorsque le métier ne fait plus sens, lorsque les tensions se multiplient, lorsque le travail envahit la sphère personnelle, la santé est en danger.

Les situations de dépression, de burn-out, d’actes suicidaires dans l’Éducation Nationale sont bien réelles, n’en déplaise à notre employeur, qui se défausse trop souvent encore, à tous les échelons de notre institution, sur une hypothétique fragilité des personnels.

Il est plus que temps que cesse l’empilement des réformes menées au pas de charge et imposées avec la plus grande brutalité.

Suite au suicide de Christine Renon, la FSU a obtenu la tenue d’un CHSCT ministériel le 6 novembre sur la prévention des actes suicidaires dans l’Éducation Nationale.
C’est pourquoi les actions autour du 6 novembre revêtent un caractère important : pour l’amélioration de nos conditions de travail, pour retrouver de la sérénité et du sens dans l’exercice de nos métiers.

Si le temps personnel est précieux, celui du rassemblement constitue toujours un investissement, un gage d’avenir meilleur.

Ces actions se dérouleront de manières différentes dans les départements.

PDF - 698.9 ko
Appel national des fédérations de l’éducation

Dans le Cher :
Recueil de témoignages avant une audience auprès du DASEN au mois de novembre (voir article ici)

Dans l’Eure-et-Loir :
Rassemblement devant l’Inspection Académique à 17h

Dans l’Indre :
Rassemblement à l’appel de la FSU , CGT et UNSA, devant la DSDEN à Châteauroux à 14h

Dans l’Indre-et-Loire :
Rassemblement 17h30 devant la Préfecture de Tours

Dans le Loir-et-Cher : rassemblement 14h, devant la Préfecture
En Loir-et-Cher, la FSU a sollicité ses partenaires pour faire du mercredi 6 novembre un temps de forte expression de nos revendications en matière :

- d’amélioration de nos conditions de travail
- de reconnaissance de notre professionnalisme
- de revalorisation salariale
- de garantie de santé et sécurité au travail
- de défense du paritarisme

Nous avons sollicité Monsieur le Préfet pour une rencontre en délégation. Nous lui remettrons les témoignages que nous envoient régulièrement les collègues sur toutes ces questions.


Dans le Loiret :

Rassemblement 17h30 devant la DSDEN à Orléans